eye on style

eye on style

La mode est légère, fluide, sensible au changement, elle passe vite comme la société liquide décrite par le grand philosophe et sociologue Zygmunt Bauman qui nous montre, dans son analyse, comment lire et aller au-delà des comportements quotidiens.

La capacité de communiquer aux autres qui nous sommes, nécessite le choix d'un style, d'une individualité parfaite, à travers l'adhésion à des vêtements et des accessoires qui nous font sentir spéciaux, capables d'activer un changement voulu, continu et constant.

Grâce à la mode, nous pouvons nous réinventer tous les jours et changer notre identité.

Nous achetons la mode pour nous sentir uniques, différents des autres et en même temps pour nous sentir membres d'un groupe. Les objets que nous possédons et montrons dans la vie réelle ou sur les médias sociaux nous font nous sentir meilleurs ou égaux aux autres.

La mode séduit, crée le désir et dès qu'un désir est satisfait, un nouveau désir apparaît ponctuellement.

À chaque changement de saison, nous ressentons un fort désir de changement. Sans aucun doute, la mode contribue à alimenter notre bonheur et notre estime de soi.

Le film Personal Shopper de 2016, réalisé par Olivier Assayas, avec Kristen Stewart en vedette, tourne autour du concept de monde liquide : un film sur l'invisibilité, ou plutôt sur le contraste entre ce que l'on croit voir (au quotidien, dans la communication, dans l'affirmation assourdissante de soi) et ce qui arrive loin de notre perception et sous le martèlement incessant des notifications, réseaux sociaux, alter ego numériques.

Dans le film, Maureen est une jeune Américaine qui, en tant que personal shopper, est chargée de choisir les vêtements idéaux pour une star exigeante nommée Kyra. Maureen a aussi le don de communiquer avec les esprits et attend toujours un signe qui arrive ponctuellement par SMS et d'un inconnu.:-)

Dans ce rendez-vous virtuel avec Marcolin Eyewear, il n'y aura pas une simple assistante shopping pour vous accompagner dans vos achats en ligne ou pour décider pour vous ce que vous devez porter. Votre Personal Shopper sera le guide émotionnel d'un tour d'inspiration parmi des merveilleuses marques Eyewear. L'objet de vos désirs sera une très belle paire de lunettes, indispensable pour définir une tenue et vous sentir à l'aise en toutes occasions. Ce guide spécial, pour soutenir vos choix Eyewear, recevra des signes constants et univoques du monde de la mode, pour améliorer votre image ou en créer une nouvelle, à travers des conseils de style Eyewear orientés vers des mix match originaux, sans jamais perdre de vue vos caractéristiques esthétiques.

Ces dernières années, la diffusion d'une culture de plus en plus attentive à la célébration de l'individualité, a transformé les lunettes d'une aide visuelle à un magnifique accessoire, promouvant la bonne vision dans la possibilité de bénéficier de la vision attrayante que les autres ont de nous. C'est pourquoi dans le jeu fabuleux de la communication, une discipline dans laquelle nous devrions tous exceller pour être gagnants, les lunettes représentent l'accessoire que l'on remarque avant une paire de chaussures, une ceinture ou un sac. La première rencontre avec l'interlocuteur se fait avec les yeux et si les yeux ne sont pas bien habillés, c'est bien pire que de ne pas être bien habillé.

De nombreux arguments peuvent être pris en compte lors du choix d'une paire de lunettes, mais personne ne peut chercher les lunettes idéales sans connaître son problème visuel, qui influence certainement le choix d'une monture. Par exemple, une personne très myope devrait choisir des petites lunettes, de forme arrondie comme les pantos, qui représentent une tendance qui est maintenant aussi appréciée qu'affirmée.

Pour cette saison aussi, les lunettes rondes dominent la scène et si, il y a quelques années encore, associer la forme ronde à Harry Potter, le petit magicien tourmenté par les turbulences de son adolescence, réussissait à dissuader les indécis, aujourd'hui la soif d'innovation excite au point de désirer les petites lunettes de Steve Jobs, pour conquérir une image intellectuelle et sophistiquée. Et ainsi les pantos dans la vie courante laissent aussi place à des acétates robustes ou légers que nous admirons sur le tapis rouge, comme l'accessoire porté par les célébrités. Ces lunettes, qui mettent en valeur les visages aux traits carrés, agrandissent les petits yeux et donnent du volume aux lèvres fines.

Les collections Web proposent continuellement les pantos, même dans le mélange de matériaux, et les superbes modèles en acétate, rétros, sont un vrai basic à porter dans toutes les occasions de la vie quotidienne, qui peut aussi se transformer en lunettes de soleil graduées ou photochromiques très utiles avec des verres qui foncent en fonction de l'intensité de la lumière.

Cependant, les pantos ne sont pas la seule alternative intéressante et pour une vision optimale à distance. Les puffy de Moncler, le modèle aux formes douces, inspiré des iconiques duvets, deviennent des lunette performantes et stylées. Elles se présentent comme la combinaison parfaite d'un acétate épais (plus léger que la normale) et d'un acétate souple (vaporeux). Performantes et attractives, avec leurs branches bicolores, les puffy noires, particulièrement intéressantes sur les teints froids et intenses (comme chez Demi Moore), expriment une unicité avec des verres cosmétiques dans les couleurs les plus contrastées, et, dans des nuances claires ou des tons monochromes moyens, peuvent être portées au bureau ou pendant un après-midi de shopping, à condition que la journée soit peu ensoleillée et que l'on ne doive pas se protéger des rayons UV avec des verres plus foncés. Portées avec des jeans, des baskets, une veste en cuir ou un duvet en saison froide et pourquoi pas…en robe noire ajustée et talons hauts, les puffy offrent un look intemporel, sans renoncer à l'unicité des détails.

Ceux qui veulent être super tendance ne manqueront pas d'inclure dans leur garde-robe de lunettes, Atticus de Tom Ford, le modèle le plus cool pour l'Automne/Hiver 2018-2019 inspiré par le personnage interprété par Gregory Peck dans le film "Du silence et des ombres" et considéré comme le plus grand héros du cinéma américain. Atticus présente deux tendances dans une seule paire de lunettes de soleil : une forme boxy, super carrée, avec des géométries très audacieuses et une âme lunettes de ski, qui enveloppe les tempes. Si la saison dernière il suffisait pour être à la mode, de porter des géométries simples représentées par des lunettes rectangulaires, hexagonales et carrées, sachez que pour la saison en cours vous ne serez en vogue qu'avec des formes carrées peu conventionnelles et la mode des goggles arrive à la bonne saison, pour protéger les yeux non seulement du froid, mais aussi du vent et de la poussière. Un modèle masculin apprécié même par les femmes les plus audacieuses, qui vient avec des verres super miroités. Atticus met en valeur les visages plus allongés et ne passe pas inaperçu sur les visages arrondis peu élancés, pour ses proportions exagérées.

L'automne/hiver 2018-2019 est habillé de géométries qui ressemblent à de véritables architectures : on les retrouve dans tous les accessoires mais aussi dans les vêtements, comme par exemple dans le design original des vestes, à porter lors des occasions les plus spéciales. Des stylistes du star system, mais aussi des enseignes de diffusion, lancent les sacs boxy et, à en juger par le succès, cette tendance semble déjà avoir remporté d'importants suffrages.

Mais les nouveautés ne sont pas terminées et pour celles qui souhaitent renouveler leur garde-robe de lunettes, Marcolin Eyewear a aussi pensé aux femmes pétillantes, qui sourient devant un agréable blingbling et qui aiment briller de leur propre lumière. La froide saison hivernale est caractérisée par des ornements et par tout ce qui se fait remarquer autour de la tête : chapeaux, turbans, coiffures baroques, boucles d'oreilles et colliers utilisés comme éléments décoratifs de la tête. Vous voyez Marie-Antoinette à l'époque de Versailles ? Et bien… son exubérance, qui a explosé après la mort de son époux, le roi Louis XIV, est passée d'un style baroque, bizarre et somptueux, à un style rococo, plus frivole et ostentatoire. Le rococo somptueux et élégant, riche en ornements et décorations arabesques, est une tendance qui trouve une interprétation singulière chez Swarovski.

La marque qui produit l'Eyewear chez Marcolin, propose cette tendance en la rendant visible sur les facettes de nombreux modèles. L'effet pailleté s'est transformé en une harmonie enjouée de pierres qui caractérisent les surfaces de lunettes fantastiques. Dans la collection Atelier, les masques présentent des vraies broderies et les lunettes sont ornées de dentelles.

Le must-have de la saison en cours est précisément ce que les Anglais appellent "blinged out shades" et propose le thème de l'"embroidering", c'est-à-dire de la broderie. De nombreux stylistes proposent cette tendance sur les vêtements et les accessoires, comme les chaussures et les sacs : elle ne pouvait vraiment pas manquer sur les lunettes, à porter avec des tenues minimalistes pour se démarquer ou avec un look plus élaboré et extravagant, pour élever les tons d'une agréable dramaticité dans une touche extraordinairement féminine.

L'occasion d'un mariage, un jour où l'élégance exclusive est requise, ou un samedi après-midi de détente en ville, peuvent être le bon moment pour porter une paire de lunettes tellement spéciale, qu'elle rend chaque moment spécial. Le violet se marie bien avec tous les types de couleurs, du blond au brun, en passant par les nuances plus cuivrées des cheveux. Le masque chic aux verres tendant vers l'abricot rend l'image des blondes encore plus sophistiquée, tandis que le modèle bronze orné de dentelles de pierres de couleur champagne, présente une déclinaison de couleurs beaucoup plus universelle.

Pendant ce temps, l'automne prend forme et tout devient intense, des couleurs de la nature aux rythmes de travail et de vie. C'est l'heure de la métamorphose et avec les bonnes lunettes, il sera plus facile de se sentir différent et de voir les diversités. Parce que la vraie beauté intemporelle réside dans la diversité.